Réseaux et partenaires pros

Réseaux et fédérations.

Depuis plus de vingt ans, le secteur des musiques actuelles a vu émerger un grand nombre de groupements représentatifs :

  • par esthétique (musiques traditionnelles, jazz, musiques amplifiées, musiques du monde, etc…) ;
  • par métier (salles de diffusion, écoles, labels, festivals, centres ressources, accompagnement d’activités, etc…) ;
  • par territoire (pôles, fédérations, réseaux, etc…).

 

Ces instances sont porteuses d'une vision nouvelle de l'aménagement du territoire et d'un rapport différent avec les pouvoirs publics notamment par l’affirmation de la notion de co-construction de l’intérêt général et d’espaces de concertation territoriale (formels ou informels, temporaires ou permanents), instances de dialogue nécessaire à la participation entre toutes les catégories d’acteurs du territoire, partenaires sociaux, élus, associations… afin que chacun trouve sa place et son rôle.

Extraits de "Déclaration d’intention pour la création d’un espace inter-fédéral de coopération des réseaux territoriaux et fédérations des musiques actuelles", 2010

En Ile-de-France.

Les autres départements franciliens sont tous dotés d’un réseau départemental (75, 77, 78, 91, 93, 94, 95).

Ces réseaux sont fédérés au sein du RIF (réseaux en Ile-de-France), Confédération des réseaux départementaux de lieux et structures de Musiques Actuelles/Amplifiées en Ile-de-France, qui a pour objectifs de :

 - D’être un outil de coopération entre réseaux et/ou entre adhérents des réseaux départementaux

 - D’être un outil de structuration du champ des musiques actuelles/amplifiées

 - D’être un outil de représentation de ses adhérents et des adhérents de ses adhérents.

 - D’être un outil de production, notamment en produisant, organisant et diffusant des spectacles, et en agissant dans le champ de la formation professionnelle continue.

Jukebox 92, la CDthèque des Hauts de Seine
Conseil Général des Hauts-de-Seine